019 – Le JUGENDAMT truque les procès familiaux pour voler les enfants. Il échappe à toute sanction pénale. La preuve.

Traduction et explications de l’original ci-dessous
Voilà ce qu’écrit le Parquet Général de Berlin à un parent qui se plaint des faux témoignages fait par le Jugendamt pour lui voler son enfant:
“En complément je note que:  L’accusée (le monstre du Jugendamt) ne pouvait pas avoir commis un délit de faux témoignage hors serment déjà rien que par le fait qu’elle a été entendue par le tribunal local non pas en qualité de témoin, ni en qualité d’expert, mais pour le compte du Jugendamt, en qualité de partie prenante.

Selon l’article 153 du code pénal, ne peut faire l’objet de poursuites que celui qui en qualité de témoin ou d’expert fait une fausse déposition devant le tribunal.

En vertu de l’art. 162 de la loi sur les procédures en matière d’affaires familiales et des affaires de procédures de juridiction gracieuse, le Jugendamt est partie prenante dans les procédures portant sur “le droit de soin” des enfants. Le Tribunal doit entendre le Jugendamt dans les affaires relatives à l’enfant. C’est dans cette fonction que l’accusée a été entendue. Une extension de la qualification du chef d’accusation au dehors du cadre législatif est impossible.”

Comprenons bien ce que cela veut dire;
un témoin ou un expert peut être poursuivi pénalement, s’il fait de fausse dépositions devant un tribunal.
Le Jugendamt lui peut se permettre n’importe quel type d’allégations mensongères, il n’est jamais poursuivi de quelque manière que ce soit.

Pire, il intervient systématiquement en qualité de troisième parent, parent d’Etat dépositaire de tous les droits, dans toute procédure familiale.

Le Parquet de Berlin nous apporte la preuve que tous les procès sont TRUQUES en Allemagne et qu’il est impossible d’y apporter remède par les voies judiciaires.

Ceci confirme également ce que j’affirme depuis des années:
Le Jugendamt rend une décision politique, sur la base de faits ou d’affirmations mensongères, que les tribunaux ont pour obligation de légaliser.

Ne perdez donc pas votre temps devant les tribunaux allemands vous n’obtiendrez jamais justice. C’est aussi simple que cela.

Cette information devrait être prise immédiatement en considération par les gouvernements non-allemands et les organes européens pour imposer la suspension immédiate de la reconnaissance de toute décision judiciaire allemande.

Voilà n’oubliez pas de relayer cette information.
Elle explique simplement en quelques lignes toute la politique de spoliation des non-allemands par le Jugendamt en Allemagne.

Olivier Karrer
Nov 2016
CEED Paris

generalstaatsanwaltschaft

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s