Tag Archives: divorces

003- Parlement Européen – JUGENDAMT allemand (You-Gaine-Tammte)

Chers amis,
Depuis des années nous tentons de convaincre les gouvernements non-allemands, ainsi que le Parlement européen, de mettre en place une enquête internationale sur les pratiques manifestement hostiles du JUGENDAMT allemand (prononcer: “You-Gaine-Tamte”) .Le JUGENDAMT est une entité politique locale, omnipotente, nationaliste et non démocratique. Elle est contraire aux principes d’une Europe NON-ALLEMANDE.
Elle manipule les procédures de droit familial dans le but de placer nos enfants sous contrôle politique et conserver – au travers eux – notre force de travail et celle de nos enfants, nos richesses, notre patrimoine et finalement nos héritages, dans le pays.

Lourdement persécutés par l’administration allemande, ce n’est qu’avec grandes difficultés que nous sommes parvenus à faire accepter – à la TROISIEME législature – du Parlement Européen de se pencher sur le sujet.

Mais une fois de plus le pouvoir allemand tente d’empêcher que la lumière soit faite sur ce monstre terrifiant. Le sujet DOIT être discuté au sein du Parlement Européen !  Aidez-nous à faire pression sur la Commission des Pétitions (PETI) pour qu’elle s’oppose à la volonté allemande d’imposer sa Loi à toute l’Europe et de ne surtout jamais débattre de sujets qui n’iraient pas dans son sens. Nous parlons ici de criminalité institutionnelle. et de dizaines de milliers de cas. Il s’agit d’un SYSTEME puissamment dissimulé.

Veuillez lire, puis copiez et envoyez par courriel la lettre ci-dessous aux députés de la Commission PETI, pour qu’ils imposent leur volonté aux députés Allemands.
Le Parlement Européen ne peut plus rester l’antichambre de Berlin.
(La liste des adresses emails est à la suite de la lettre)

Olivier Karrer
Paris
—————–

OBJET : Jugendamt – Audition des experts du groupe de travail (à coller dans la barre des titres de votre email)

Madame, Monsieur le Député,

Je m’adresse à vous en qualité de citoyen et d’électeur européen.
Depuis des décennies, de trop nombreux parents ont du se battre contre un système familial placé sous le contrôle du JUGENDAMT (prononcez:’You-Gaine-Tammte’) en Allemagne. Confronté à cette entité de l’ombre omnipotente, un parent n’a absolument aucun espoir d’obtenir justice et équité.

Ceux qui ont tenté de s’y opposer avec détermination, comme par exemple M. Olivier Karrer ou Mme Marinella Colombo, ont été et sont lourdement persecutés. Ils ont été condamnés et emprisonnés, ceci afin de les réduire au silence. Nonnobstant, le problème demeure. Ce que démontre les centaines de pétitions (recevables) sur le sujet, en souffrance de traitement.

La Commission des Pétitions du Parlement européen (PETI) a décidé de créer un groupe de travail, avec pour mission de rencontrer des experts. Il s’agit de comprendre à fond le système et les centaines de milliards qui sont en jeu.
Or, il s’avère que les quelques experts en la matière, sont précisément ceux qui ont été poursuivis par les autorités allemandes. Car leur savoir est la raison profonde des poursuites dont ils ont fait l’objet.

Le groupe de travail sus-cité avait choisi d’entendre Mme la Dr. Marinella Colombo en qualité d’expert. Il semblerait qu’il refuse aujourd’hui de l’inviter, sur indications allemandes.

Dans ces conditions, comment pourriez-vous, Vous représentant parlementaire non-allemand, comprendre et nous aider à résoudre le problème que pose le système JUGENDAMT à l’Europe, si ceux qui l’ont décrypté, sont de nouveau interdits de parole?
C’est la raison pour laquelle je m’adresse à vous.

Je vous prie de bien vouloir appuyer l’audition de Mme Colombo au sein de ce groupe de travail de la Commission des Pétitions. Et même si cela devait aller à l’encontre de la volonté de vos collègues allemands. Je vous remercie.

Dans l’attente de votre confirmation, veuillez agréer l’expression de mes salutations distinguées.
Lieu, Pays , Date
Prénom et Nom (à préciser dans votre email)
———LISTE DES EMAILS DE LA COMMISSION PETI
marco.affronte@europarl.europa.eu; laura.agea@europarl.europa.eu; tim.aker@europarl.europa.eu; marina.albiol@europarl.europa.eu; margrete.auken@europarl.europa.eu; beatriz.becerra@europarl.europa.eu; heinzk.becker@europarl.europa.eu; mara.bizzotto@europarl.europa.eu; soledad.cabezonruiz@europarl.europa.eu; enrique.calvetchambon@europarl.europa.eu; alberto.cirio@europarl.europa.eu; andrea.cozzolino@europarl.europa.eu; pal.csaky@europarl.europa.eu; miriam.dalli@europarl.europa.eu; rosa.estaras@europarl.europa.eu; eleonora.evi@europarl.europa.eu; elisabetta.gardini@europarl.europa.eu; lidiajoanna.geringerdeoedenberg@europarl.europa.eu; michela.giuffrida@europarl.europa.eu; sylvie.goddyn@europarl.europa.eu; takis.hadjigeorgiou@europarl.europa.eu; daniel.hannan@europarl.europa.eu; marian.harkin@europarl.europa.eu; anja.hazekamp@europarl.europa.eu; gyorgy.holvenyi@europarl.europa.eu; carlos.iturgaiz@europarl.europa.eu; peter.jahr@europarl.europa.eu; rikke.karlsson@europarl.europa.eu; jude.kirton-darling@europarl.europa.eu; urszula.krupa@europarl.europa.eu; kostadinka.kuneva@europarl.europa.eu; miltiadis.kyrkos@europarl.europa.eu; svetoslav.malinov@europarl.europa.eu; notis.marias@europarl.europa.eu; edouard.martin@europarl.europa.eu; roberta.metsola@europarl.europa.eu; marlene.mizzi@europarl.europa.eu; jozsef.nagy@europarl.europa.eu; javier.nart@europarl.europa.eu; victor.negrescu@europarl.europa.eu; victor.negrescu-office@europarl.europa.eu; demetris.papadakis@europarl.europa.eu; julia.pitera@europarl.europa.eu; gabriele.preuss@europarl.europa.eu; laurentiu.rebega@europarl.europa.eu; julia.reda@europarl.europa.eu; michele.rivasi@europarl.europa.eu; sofia.sakorafa@europarl.europa.eu; sven.schulze@europarl.europa.eu; josep-maria.terricabras@europarl.europa.eu; eleni.theocharous@europarl.europa.eu; laszlo.tokes@europarl.europa.eu; yana.toom@europarl.europa.eu; elena.valenciano@europarl.europa.eu;Et pensez à envoyer votre courriel à votre liste d’amis, pour qu’ils nous soutiennent à leur tour. Merci.
Advertisements